Qu'est-ce que la spondylarthrite ankylosante?


La spondylarthrite ankylosante (aussi appelée maladie de Bechterew) est une maladie rhumatismale chronique fréquente, qui se déclenche la plupart du temps entre l’âge de 15 et 30 ans. Des processus inflammatoires touchent avant tout l’articulation sacro-iliaque et la colonne vertébrale. Les articulations intervertébrales perdent leur mobilité, les disques intervertébraux et les ligaments peuvent se raidir et s’ossifier. Ce processus provoque des douleurs et entrave la mobilité de la colonne vertébrale. Les articulations des bras et des jambes et les points d’insertion des tendons sur les os peuvent être impliqués. Un tiers des personnes touchées souffre d’inflammations oculaires. Des inflammations intestinales ou des dépressions peuvent également survenir. Dans de rares cas, on observe des inflammations du coeur ou des modifications du tissu pulmonaire. La spondylarthrite ankylosante fait partie de la famille des spondylarthropathies axiales (axSpA). On distingue la spondylarthrite ankylosante «classique» et une forme non visible sur la radiographie, appelée «spondylarthrite axiale non-radiographique» (nr-axSpA).

 

Environ 1 sur 100 personnes est concernée

On estime que quelque 80'000 personnes en Suisse sont touchées par la spondylarthrite ankylosante. A ce jour toutefois seuls environ 10'000 sujets affectés par la maladie ont été diagnostiqués. Par ailleurs s’écoulent toujours en moyenne six ans entre l’apparition des premiers symptômes et la pose du diagnostic. La Société suisse de spondylarthrite ankylosante (SSSA) oeuvre et s’investit pour que la maladie puisse être identifiée plus précocément chez les sujets affectés. Ceci afin que les personnes atteintes puissent prétendre et accéder aux thérapies appropriées, leur permettant ainsi d’améliorer leur qualité de vie.

A ce jour la maladie s’avère incurable. Cependant, au cours des dernières années des progrès ont été réalisés au niveau de la recherche portant sur la spondylarthrite ankylosante, si bien que l’on dispose à présent de plus d’options thérapeutiques que par le passé.

Les cookies nous permettent de vous fournir plus facilement nos services. Avec l'utilisation de nos services, vous nous autorisez à utiliser des cookies.
En savoir plus D'accord