Nouvelles

L’actrice d’«Un cas pour deux» souffre de spondylarthrite

© Schweizerische Vereinigung Morbus Bechterew

L’actrice Christine Neubauer a reçu le diagnostic de la spondylarthrite ankylosante. Mais l’actrice de 55 ans ne veut pas baisser les bras.

Comme on l’a appris en juillet de cette année à travers divers rapports médiatiques, l’actrice allemande Christine Neubauer (55) a reçu le diagnostic de la spondylarthrite ankylosante. Neubauer est connue de nombreux téléspectateurs en particulier pour sa participation dans de grandes productions télévisuelles comme «Un cas pour deux» et «Aktenzeichen XY... ungelöst». La star de la télévision, qui vit à Munich, a participé cette année à l’émission «Dance Dance Dance», lors de laquelle des célébrités doivent faire leurs preuves en duo lors d’une compétition de danse devant un jury. Comme elle l’a dit au magazine «Die Bunte» dans une interview, elle a ressenti de fortes douleurs après un entraînement pour le spectacle.

On sait depuis longtemps que le père de Neubauer souffre également de spondylarthrite ankylosante. C’est pourquoi elle a fait effectuer il y a quelques années un test sanguin qui a révélé une prédisposition héréditaire. Elle espérait toutefois que la maladie ne se déclencherait pas chez elle.

Renforcer la musculature du dos

Maintenant qu’elle a reçu le diagnostic, elle veut combattre la maladie de toutes ses forces. Selon ses propres déclarations, elle veut faire des exercices d'étirement, de la gymnastique et, malgré – ou à cause de la spondylarthrite ankylosante – continuer à faire de la danse. Elle souhaite ainsi avant tout renforcer la musculature du dos.

Après ses premiers engagements au théâtre dans les années 1980, Christine Neubauer apparaît aujourd’hui avant tout dans des productions télévisées, où elle joue souvent le rôle de femmes qui doivent se battre dans la vie. Sa gestion du diagnostic de la spondylarthrite montre qu’elle ne baisse pas les bras devant son sort dans la vraie vie non plus. Cela devrait être une évidence qu’une actrice connue n’est pas à l’abri de la spondylarthrite ankylosante, mais à travers sa gestion active de la maladie, Christine Neubauer peut certainement être un modèle pour d’autres personnes concernées.

Les cookies nous permettent de vous fournir plus facilement nos services. Avec l'utilisation de nos services, vous nous autorisez à utiliser des cookies.
En savoir plus D'accord